Aperçu sur la composition du gel hydroalcoolique

gel-hydroalcoolique

Pour venir à bout des virus, des bactéries et des champignons qui sont présents sur les mains, l’eau et le savon sont la meilleure solution à privilégier. Toutefois, on ne peut pas toujours y avoir accès à tout instant et n’importe où. Dans ce cas, le gel hydroalcoolique est le produit le plus approprié. C’est justement pour cela qu’il est devenu un véritable allié de tous dans leur quotidien. Malgré cela, beaucoup ignorent encore sa composition. Pour les éclairer à ce sujet, le présent article les détaille.

Zoom sur la composition en général de ce type de produit

Que l’on opte pour un gel hydroalcoolique Kleengel  ou autre, ce type de produit a une composition bien définie. L’essentiel à savoir tout d’abord, c’est qu’elle est basée sur un agent actif. Il peut s’agir, entre autres, de l’alcool éthylique, également connu sous le nom d’éthanol. Ça peut aussi être l’alcool isopropylique ou l’alcool propylique. Normalement, cet agent actif est présent à environ 60 % à 70 % dans la solution. Bien évidemment, il a une forte action antibactérienne. En d’autres termes, si le produit peut arriver à éliminer les bactéries, les virus et les champignons, c’est avant tout grâce à lui. A part cet agent, d’autres ingrédients entrent dans la composition du gel désinfectant. On peut donc citer l’eau oxygénée, l’eau distillée et le glycérol.

La composition du gel hydroalcoolique selon les recommandations de l’OMS

Pour assurer l’efficacité des gels hydroalcooliques proposés sur le marché, l’OMS ou Organisation Mondiale de la Santé préconise certains éléments pour la composition de ces produits. Ainsi, d’après ses recommandations, ce type de solution devrait tout d’abord contenir de l’éthanol à 96 %. Par contre, si l’on opte pour de l’isopropanol, il doit être à 99,8 %. Le gel désinfectant devrait aussi contenir du peroxyde d’hydrogène à 3 %, sans oublier le glycérol à 98 %. Et bien évidemment, il doit y avoir de l’eau distillée. Dans tous les cas, la composition exacte de chaque produit doit être indiquée sur son étiquette. C’est, par exemple, le cas des gels hydroalcooliques de chez Kleengel. Il faut noter que ces derniers contiennent plus de 70 % d’alcool. Ils respectent donc très bien la norme NF14476, et sont enregistrés à l’ANSES.

Comment bien se servir de ce type de solution ?

Pour être efficace, le gel hydroalcoolique, qu’il s’agisse d’un produit de chez Kleengel ou autre, ne doit jamais être utilisé n’importe comment. Il est tout d’abord fortement déconseillé d’en appliquer sur des mains mouillées ou souillées. Il faut ainsi que ces dernières soient bien sèches avant d’en y mettre. Aussi, il est essentiel de bien frictionner le produit jusqu’à ce qu’il soit parfaitement sec pour qu’il soit efficace. Dans le cas contraire, il ne pourra pas venir à bout des divers microorganismes. Il est enfin recommandé de ne recourir à cette solution que lorsqu’on n’a pas accès à de l’eau et à du savon. Il ne faut pas en effet oublier qu’elle ne peut en aucun cas remplacer ces derniers.

Dernier article