La cigarette électronique : outil d’aide au sevrage tabagique

Depuis quelques années, on a constaté que plus de la moitié des fumeurs réguliers veulent arrêter de fumer. L’usage de la cigarette électronique devient ainsi très fréquent surtout dans les pays européens. Cela fait référence au sevrage tabagique qui serait très bénéfique pour les porteurs de maladies respiratoires qui fument encore et l’entourage des fumeurs.

Ainsi, consommer des e-liquides de qualité serait un moyen efficace pour réduire la consommation de tabacs.

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ?

Développé par un Chinois dans les années 2000, une cigarette électronique, aussi appelée e-cigarette est un produit ressemble à une cigarette naturelle, mais qui fonctionne à l’électricité pour reproduire de façon artificielle une fumée dégagée suite à une combustion d’une cigarette. L’inspiration du fumeur déclenchera la libération d’un brouillard composé de fines particules qui seront ensuite inhalées par le fumeur lui-même. L’e-cigarette a un goût intense, mais ne contient pas de monoxyde de carbone. Ce qui fait qu’elle ne contient aucune substance cancérigène et n’entraîne aucune maladie cardio-vasculaire.

La cigarette électronique est très utilisée pour réduire voire à arrêter le tabagisme surtout en France lorsque l’Etat avait commencé à renforcer l’interdiction de fumer dans les lieux publics. Et pour que son utilisation soit plus efficace, il faut trouver des accessoires e-cigarette de qualité comprenant une batterie, un réservoir ou cartomiseur, et des liquides composés d’un solvant organique, d’une préparation aromatisante sans nicotine ou si elle est conçue avec de la nicotine, que sa concentration maximale soit de 20mg/ml. Par rapport au tabac, elle contient moins de substances toxiques pouvant induire des effets biologiques mesurables, mais ses conséquences cliniques et épidémiologiques ne sont pas encore déterminées.

Avantages et intérêts d’une cigarette électronique ?

Opter pour la cigarette électronique présente plusieurs avantages en étant non-toxique surtout quand elle est sans nicotine. Dans ce cas, elle est composée d’ingrédients d’origine alimentaire et elle est plus douce pour la gorge malgré son goût intense. L’e-cigarette sans nicotine ne provoque aucun risque de dépendance même si on en prend goût, ce n’est pas une addiction. D’ailleurs, il existe plusieurs références de cigarette électronique sans nicotine sur le marché avec différents arômes et saveurs. Les fumeurs auront ainsi un large choix suivant leur préférence et peuvent faire des cercles de fumées comme ils ont l’habitude pour réaliser des gros nuages de vapeur.

Pour les fumeurs diabétiques, la cigarette électronique les aide à consommer moins de sucre et aussi à réduire leurs envies de grignoter. Et dans certaines sociétés qui font passer des tests de dépendance à la nicotine, l’e-cigarette sans nicotine n’est pas détectable au test. Comme les cigarettes électroniques ne contiennent aucun sous-produit de combustion nocif, ni de substances cancérigènes, le vapotage de cigarettes ne comporte donc que peu ou pas de risque de cancer même si elles sont prises à long terme. Ainsi, la cigarette électronique est très efficace avec une bonne tolérance apparente pour les fumeurs qui veulent arrêter leur tabagisme tout en suivant un sevrage complet et durable du tabac.

Dernier article