Commercialiser et consommer du CBD en France : est-ce légal ?

On parle beaucoup du cannabidiol ces dernières années. Certaines personnes ont toujours peur de consommer du CBD à cause de l’ignorance notamment. Il s’agit, pourtant, d’un produit tout à fait légal en France. Des boutiques spécialisées en proposent un peu partout sur Internet. Bien entendu, il faut se poser quelques questions avant de vendre ou d’acheter du CBD.

Qu’exprime la loi concernant la vente et la consommation du CBD en France ?

Selon le Code de la santé publique, le cannabis est toujours considéré comme un stupéfiant en France. Il est donc formellement interdit de vendre et de consommer des produits qui en contiennent. Quoi qu’il en soit, cette restriction ne concerne pas le CBD thérapeutique. Le cannabidiol n’a aucun effet psychotrope, selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Malheureusement, ce n’est pas le cas du THC (tétrahydrocannabinol). C’est pourquoi tous les produits à base de CBD doivent avoir une faible teneur en THC (0,3%). Il s’agit d’un nouvel arrêté adopté par la France en vertu du droit de l’Union européenne. Jusqu’ici, la commercialisation et la consommation du CBD sont autorisées en France.

Pour mémoire, un arrêté ministériel de 1990 a déjà fixé des conditions relatives à la consommation de certaines variétés de cannabis. Il prévoit que les fibres et les graines de cette plante contenant moins de 0,2% de THC ne sont pas des stupéfiants. Cela signifie que ce sont des produits licites en Europe et en France. Ils peuvent donc être utilisés et vendus sous différentes formes (huiles, tisanes, liquide, etc. ). Pour des raisons de santé, il est préférable d’opter pour des produits bio et naturels. Ils s’avèrent être plus sécurisés. Logiquement, l’ajout d’autres composants chimiques peut changer les effets thérapeutiques du CBD. La raison pour laquelle il faut toujours lire le descriptif de chaque produit lors de l’achat.

Y a-t-il des contre-indications au cannabidiol ?

La vente et la consommation de produits à base de CBD sont autorisées sur le territoire Français. Cependant,  il y a des conditions à respecter. Elles concernent à la fois les vendeurs et les consommateurs. La réglementation française interdit formellement la vente de produits CBD contenant plus de 0,2% de THC. Il s’agit, pour rappel, d’une molécule extraite du chanvre. Les variétés de cannabis respectant cette réglementation ne comportent aucun danger pour la santé (physique et mentale) d’une personne. Quoi qu’il en soit, des effets secondaires peuvent apparaître chez certains individus. C’est notamment le cas des gens sujets à des problèmes artériels. Des effets indésirables sont également probables en cas d’antécédents familiaux.

Le CBD Légal est disponible sur plusieurs boutiques en ligne dédiées à cette filière. Il existe, bien sûr, quelques contre-indications relatives à chaque produit. Il est impératif de les prendre en considération avant de prendre des fleurs, crèmes ou des huiles à base de CBD. L’idéal serait de demander un avis médical. Cela s’applique notamment aux femmes enceintes et allaitantes. Le non-respect des dosages prescrits, le bébé peut être exposé à des effets néfastes. D’où l’importance de consulter un médecin formé sur l’utilisation du cannabidiol à des fins thérapeutiques. Les problèmes cardiaques font également partie des quelques contre-indications relatives au CBD.

Related Post